www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Dossiers » Paléographie » Paléo Express » Qui pourrait m’aider à déchiffrer un ban de mariage daté de 1615 ?

Qui pourrait m’aider à déchiffrer un ban de mariage daté de 1615 ?

Le jeudi 12 mai 2016, par Denis Schaeffer

Faisant de la recherche généalogique en dilettante, je suis arrivé à trouver un ban de mariage de mon ancêtre, ban daté de 1615. J’espère trouver le nom de ses parents, mais je n’arrive pas à déchiffrer plus qu’une date et des noms.

Dans la copie jointe du BMS du village d’Ebersmunster dans le Bas-Rhin, j’ai identifié la date en jaune (15 novembre 1615), le nom des époux en rouge (Martin Schaeffer et Odile Juner) et peut-être le nom de soit un témoin ou de la mère de l’époux en bleu (Andrea B…).

Finalement, je ne sais même pas si l’acte est en latin ou en allemand, ou un mélange des deux, car plusieurs mots ont des caractéristiques de la graphie allemande (des trémas) qui, je crois, n’existent pas en latin.

Toute aide est la bienvenue, sachant que cette acte est peut être le dernier retraçable pour ma famille, le BMS d’Ebersmunster démarrant en 1590.

Par avance, merci à tous pour votre aide...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

7 Messages

  • ___ d’abord (antea) ___
    la célébration la conversion et l’absolution du (à) Ré[vérend] P[ère] Andrea B...

    Nota Pour comprendre un acte, il est préférable de se familiariser à une écriture difficile par la lecture d’autres actes du même rédacteur, contexte qui manque ici.
    Nota Andrea est un prénom masculin
    Ref Eclaircissement touchant l’usage de l’absolution ...
    On peut encore voir, que quant à la marque d’une véritable conversion, l’Eglise n’a jamais distingué entre les pécheurs. Quand es premiers siècles, elle a commandé qu’on accompliroit la pénitence devant l’absolution , le plus petit pécheur aussi bien que le plus grand devoít marquer sa véritable conversion par l’accomplissement de la pénitence. Quand es derniers siècles elle ne commande que la confession devant recevoir l’absolution y elle se contente de la confession du plus grand pécheur aussi bien que du plus petit, pour la marque d’une véritable conversion.

    Répondre à ce message

  • Qui pourrait m’aider à déchiffrer un ban de mariage daté de 1615 ? 13 mai 2016 12:51, par Sylvie Cauche-Laouchez

    Les actes anciens alsaciens sont rédigés en latin.
    L’orthographe des patronymes conservent les particularités de l’écriture germanique comme les trémas ; le patronyme des femmes est suivi de la postposition "in" ( ex. : Meyer devient Meyerin, ici Juner est "Junerin"). Les prénoms sont traduits en latin, exemple ici Othilia pour Odile. Il est probable que le prénom de l’époux indiqué dans l’acte est Martinus, ce qui ressemble à un g final est peut-être une abbréviation du "us".
    Je ne peux guère en dire plus sur cet acte dont la lecture est difficile avec un certain nombres d’abréviations. Il faudrait effectivement s’entrainer sur d’autres écrits de la même personne pour finir par déchiffrer.
    Le CDHF de Guebwiller, qui a repris du service, pourrait vous aider.

    Bravo pour la découverte de cet acte.
    Sylvie

    Répondre à ce message

    • Bonjour,
      Merci à Sylvie Cauche-laouchez pour cette information "Les actes anciens alsaciens sont rédigés en latin.
      L’orthographe des patronymes conservent les particularités de l’écriture germanique comme les trémas ; le patronyme des femmes est suivi de la postposition « in » ( ex. : Meyer devient Meyerin, ici Juner est « Junerin".

      En effet, dans ma généalogie j’ai une Louise Wackerine morte à Bragny-sur Saone en 1804 mais originaire de Ludwigsburg en Allemagne ! son nom est donc en fait Wacker devenue Wackerine en France pour respecter la prononciation du nom ! et sa mère s’appelait Barbe Stessin donc Stess ! super !on avance !
      cordialement
      Evelyne Tavernier

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Vous avez déjà eu l’essentiel de la réponse sur le forum généanet.
    Je peux simplement rajouter que MS est originaire probablement d’Ebersmunster (MS von Ebmun en abrégé dans l’acte) et d’un quartier que je n’arrive pas à identifier (auserdem XXX)
    Mais Andrea Brandacker est le Révérend Père qui a procédé au mariage. Vous ne trouverez aucun autre nom de parent sur l’acte, dont la traduction de ce que j’ai déchiffré serait :
    La même année 1615 le 15 novembre, ont pris le saint sacrement du mariage l’honorable et heureux jeune homme MS d’Eb(ers)mun(ster) en outre de XXXX XXXXX R P Andrea Brandacker ...... et la vertueuse jeune fille OJ.

    Répondre à ce message

  • J’arrive à interpréter quelques mots. Certains termes et abréviations sont probablement habituels dans un acte de mariage, mais je ne les connais pas assez bien pour pouvoir les deviner. En particulier, je ne sais pas ce que Sélestat (un bourg à une dizaine de kilomètres de Ebersmunster) et Andrea Brandeckher viennent faire dans l’acte.

    Dem Anno 1615 den 15ten 9bris haben das H(eilige Sacrament
    der Ehe an sich genommen der ehrbar und tüchtig Jüngling
    Martin Schäffer von Eh ???ar ????? ? dem Ba ??????? sed Selestadi
     ??????? et ????? ? ? ? Andrea Brandeckher ? ??? : ????
    und die thugendsame Junckfrau Othilia Junerin

    L’année 1615 le 15 novembre se sont donnés le Saint Sacrement
    du mariage le jeune homme honnête et travailleur
    Martin Schaeffer de Eh ???ar ????? ? dem Ba ??????? sed Sélestat
     ??????? et ????? ? ? ? Andrea Brandeckher (note : il s’agit d’un homme ; le patronyme d’une femme se terminerait à cette époque avec le suffixe "in" ? ? ??? : ????
    et la vertueuse demoiselle Odile Juner

    Ce serait un jeu d’enfant pour un specialiste de déchiffrer cet acte. Essayez auprès d’associations ou de forums de généalogie alsaciennes (je n’en connais pas !) ou auprès des archivistes des Archives Départementales de Strasbourg.

    C’est frustrant de ne pas avoir pu aller plus loin, mais peut-être que j’ai pu être (un peu !) utile.

    Bonne chance pour la suite.

    Roland Schaeffer (coincidence tout à fait fortuite !)

    Répondre à ce message

  • je voulais remercier tous les intervenants pour leurs conseils et suggestions. Je crois que l’essentiel a été déchiffré. Ma prochaine étape est de savoir si un registre plus ancien existe qui n’aurait pas encore été scanné. Une visite aux archives du Bas-Rhin est peut être utile.

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2022 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP