www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » La vie familiale » Les dernières volontés de Jacques Jaffré

Les dernières volontés de Jacques Jaffré

Laboureur à Kerprat en Plouhinec (1609-1685)

Le mercredi 1er février 2006, par Jean-Yves Le Lan, Josiane Le Lan

Jacques naît vers 1609. Il épouse, aux environs de 1640, Jacquette Le Bihan, veuve sans doute originaire de Kerdanvé, car elle vend en 1645 une tenue à Louis Le Quellennec époux de Louise Le Bihan [1] . Le couple a trois enfants qui parviennent à l’âge adulte à savoir Pierre, Vincent et Jacques. Ils habitent le village de Kerprat en Plouhinec dans le Morbihan et y sont laboureurs. Ce village est proche des dunes de Gâvres, à 2,5 Km au sud du bourg de Plouhinec.

Après le décès de Jacquette, Jacques épouse en secondes noces, vers 1650, Marie Stéphano, veuve de Yves Candalh, originaire de Kervarlay. Ils ont deux enfants, François marié à Jeanne Le Runigo et Louise mariée, en mai 1676, à Guillaume Candalh de Kerousine.

Le premier couple reste à Kerprat, le second s’installe à Kerousine. Guillaume est sans parenté connue avec Yves Candalh. Par contre, deux enfants des premiers lits sont mariés entre eux, à savoir Pierre Jaffré avec Julienne Candalh. Ce couple s’installe à Kerdanvé et acquiert de leurs parents en octobre 1678, des terres d’héritages à Kerdrohilio de la succession Stéphano.

Les deux autres fils du premier lit de Jacques quittent Kerprat, Vincent pour le village de Kervran et Jacques pour Locmiquélic en Riantec, après son mariage avec Jeanne Jego. Autre fils du premier lit de Marie Stephano, Jean Candalh épouse Perrine Le Bihan. Il réside à Kerprat. En février 1684, il réclame à son beau-père les biens lui revenant de sa mère, bien que celle-ci soit encore vivante [2] .

Le 19 novembre 1685, Jacques meurt à l’âge d’environ 76 ans [3] . Il est enterré au cimetière de Plouhinec en présence de Yves Le Bihan, Pierre et François Stéphano, Grégoire Le Bozec, sans doute près de la tombe de Monseigneur Dom Pierre Stéphano, comme il le souhaite dans son testament, rédigé en novembre 1684 [4] . Dans ce dernier, Jacques ordonne des donations à l’église, moyennant un certain nombre de célébrations religieuses. François Jaffré, fils de Jacques, y est désigné comme exécuteur testamentaire.

Testament de Jacques Jaffré établi le 10/11/1684

Le dixième de novembre mil six cent quatre vingt quatre devant nous notaire de la cour royale d’Hennebont et de celle de l’abbaye de la Joie et ...........................a comparu Jacques Jaffré le vieux. Laboureur demeurant au village de Querprat, paroisse de Plouhinec, lequel nous a vacquié lui rédigé le présent acte en forme de testament par lequel il ordonne après son décès qu’on enterre son corps dans le cimetière de Plouhinec au bout de la tombe de feu monseigneur Dom Pierre Stephano, qu’on célèbre et fasse trois services solennels, un lors de son enterrement, l’autre au 7e jour, le troisième au bout d’un an, dont messires les prêtres seront payés à la coutume.

  • Ordonne et veut qu’on fasse célébrer un service simple annuel jusqu’à vingt ans après sa mort, et cela à jour férié, et lorsqu’il n’y aura pas d’autre, et qu’on paye messire le recteur et prêtres à la coutume.



  • Ordonne et veut qu’on célèbre immédiatement à son décès une octave et 100 messes, le tout à Plouhinec, les jours qu’il n’y aura pas de services, le plus qu’on pourra, dont messires les recteur et prêtres seront payés à la coutume pour l’octave et de 10s pour chaque messe.



  • Puis ordonne 12L aux prêtres de la communauté pour deux trentièmes qu’ils célébreront tôt après son décès, et cela une fois payé et une fois dite. entend et veut que ce soit les simples prêtres qui les disent, à l’obligation de ses héritiers et exécuteur testamentaire.



  • Ordonne deux messes à l’autre privilège du Rosaire de Plouhinec, par l’un des prêtres que ses héritiers voudront, et pour cela sera payé 20s une fois dite.



  • Ordonne qu’on donne chacun un minot de froment à l’église de St Pierre, aux chapelles de Notre Dame de Grâce, de St Cornély, et chacun demi minot de froment au Rosaire, à St Fiacre, Kervarlay et St Guiguin une fois payé, le tout à Plouhinec.



  • Puis ordonne qu’on baille 100s en aumône une fois payé, aux pauvres de la paroisse le jour d’huitaine ou de son enterrement.



  • Supplie ses héritiers et demeurant après lui qu’on baille la collation honnête et modestement à messire les prêtres, pauvres présents à son enterrement, et à cet effet qu’il y ait des vivres honnêtes et qu’on ne donne ni à boire, ni à manger après grâce dite, et qu’on évite scandale et offense de dieu.



  • Et pour exécuteur du dit présent testament nomme François Jaffré, son fils, à qui il donne tout pouvoir de faire entériner et accomplir la dite ordonnance, comme elle est exprimée et insérée ci-dessus, et cela que le plus clair de tous ses biens soit meubles soit immeubles quelconque, et à cela être contraints par les dits sieurs recteurs et prêtres suivant l’ordonnance due et raisonnable parce qu’accompliront ce à quoi on les oblige par ici, ainsi voulu et consenti et promis ne contrevenir et n’en faire réservation au bourg de Plouhinec en l’étude de Foudrier notaire sous le signe de Jacques Le Bihan présent à requête du dit testateur qui ne signe les dits jours et an que dessus.



{}

Foudrier, Notaire Royal

J Le Bihan

Pirard

{}

Deux mois plus tard, en janvier 1686, âgée d’environ 70 ans, Marie Stéphano se désiste de ses biens au profit de ses enfants, à l’exception de Jean Candalh sans doute considéré comme ayant déjà obtenu sa part [5] . Elle meurt le 12 avril 1702 en sa maison du village de Kerprat [6] .


[1Archives Départementales du Morbihan- 6E2333 - Minutes Marquer du 30/11/1645.

[2Archives Départementales du Morbihan - 6E3883 - Minutes Jean Foudrier du 05/02/1684.

[3Archives Départementales du Morbihan - Acte de décès de Jacques Jaffré.

[4Archives Départementales du Morbihan - 6E3883 - Minutes Jean Foudrier du 10/11/1684.

[5Archives Départementales du Morbihan - 6E3885 - Minutes Jean Foudrier du 20/01/1686.

[6Archives Départementales du Morbihan - Acte de sépulture de Marie Stéphano de la paroisse de Plouhinec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 Message

  • Les dernières volontés de Jacques Jaffré 23 septembre 2017 09:53, par LE TROËDEC DANIEL

    Nous ouvrons, le 27 prochain, un atelier de généalogie.
    Ce dernier est une des nombreuses activités de notre asso
    Mémoires de Plouhinec (56). M’autorisez vous à reproduire
    "les dernières volonté de Jacques Jaffré" dans notre revue
    qui paraîtra en novembre prochain.
    Merci de votre attention.
    Cordialement.
    Daniel LE TROËDEC

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2022 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP