www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Dossiers » Patrimoine » Reportages » Le Parlement de Trévoux (Ain)

Le Parlement de Trévoux (Ain)

Le dimanche 5 septembre 2004, par Thierry Sabot

Cour souveraine de justice qui statue en dernier ressort, le Parlement enregistre les actes et les jugements et fait le plus souvent fonction de juridiction d’appel : appel des baillages, appel des justices seigneuriales, appel des officialités).


Petite ville du département de l’Ain, située sur les bords de Saône, à une trentaine de kilomètres de Lyon, Trévoux a été, de 1423 à 1762, la capitale d’une Principauté indépendante, la Principauté de Dombes, qui fut rattachée à la France en 1762 seulement.
Dès 1523, la ville fut dotée d’un Parlement " organisme idéal pour l’expression de la souveraineté dombiste " (B. Benoit).

Jusqu’en 1696, le Parlement de Dombes siège à Lyon mais les arrêts sont proclamés à Trévoux. " A cette date, des familles dombistes, et en particulier la famille Cachet, de plus en plus intéressées par cette institution, véritable savonnette à vilains, poussent le duc du Maine à transférer ce Parlement dans sa capitale, Trévoux, ce qui n’est pas pour plaire aux Lyonnais nombreux à occuper des postes au Parlement de Dombes. " (B. Benoit).

Le prince de Dombes, aussi duc du Maine, Louis-Auguste de Bourbon, fils naturel du roi Louis XIV, augmente les gages des Officiers afin de vaincre les réticences de ces derniers et ordonne le transfert de l’institution à Trévoux le 25 septembre 1697. Le nouvel édifice construit dans la petite capitale dombiste est inauguré en 1703.

Le Parlement de Dombes à Trévoux se distingue notamment par la beauté des décorations de la salle d’audience. Les peintures furent réalisées en octobre 1698 par le peintre Pierre-Paul Sevin (1650-1710) et ont pour thème la justice, la guerre et la paix (décor classé monument historique en 1920).


Voir en ligne : Mairie de Trévoux


Bibliographie :

  • Le Parlement de Dombes Trévoux, Geneviève Jourdan, Itinéraire du Patrimoine, Mairie de Trévoux et D.R.A.C. de Rhône-Alpes, 2003.
  • L’or de la Dombes, Trévoux et ses tireurs d’or au XVIII° siècle, Bruno Benoit, Editions de Trévoux, 1983.
  • L’art délicat du fil d’or et d’argent, Thierry Sabot, numéro 10 de la revue Nos Ancêtres vie et métiers, novembre-décembre 2004.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2022 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP