www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Histoire locale » Orléans, Jeanne d’Arc et sa famille » La "montre" du 4 avril 1429 à Vernon (Eure)

La "montre" du 4 avril 1429 à Vernon (Eure)

Détachements tirés de Normandie pour participer aux évènements du siège d’Orléans.

Le jeudi 27 janvier 2022, par Jean-Pierre Bernard

La montre du 4 avril 1429 à Vernon

Ce jour-là à Vernon, une "montre" importante avait lieu.
Il s’agissait de passer en revue près de 400 hommes, et les accompagnants, chefs compris, qui avaient convergé sur Vernon, pour escorter ensuite les convois de vivres et de munitions destinés au siège tenu alors devant Orléans.
Ceux-ci, dirigés ensuite sur Paris, Corbeil ou Chartres, allaient augmenter des troupes venues d’ailleurs.

Chateau de Vernon, Eure
Photo : Alain Mengus - photoenligne2.free.fr/Eure/Vernon/Photos2.html.

Ces convois mettaient plusieurs jours pour rejoindre Orléans, à travers la Beauce, les chariots chargés de marchandises, tirés par des boeufs, se déplaçant lentement.

Surtout depuis la "Journée des Harengs", bataille à Rouvray-Saint-Denis, où l’un de ces convois avait été attaqué par les troupes françaises, les anglo-normands avaient renforcé les escortes.
Les hommes de cette "montre", en majorité des nobles normands, travaillaient pour les Anglais, de leur plein gré ou plus ou moins contraints.

Ce n’étaient pas vraiment des combattants recrutés pour la conquête des villes de la Loire, ou pour stationner au siège lui-même, mais des détachements enrôlés pour quinze jours afin de renforcer les escortes.
La plupart retournèrent en Normandie à l’issue de ce contrat.

Détachements tirés des garnisons, baillages et vicomtés de Normandie, par lieux d’origine.

1- Vicomté de Verneuil (aujourd’hui Verneuil-sur-Avre, Eure) :

7 hommes partent pour Vernon, conduits par l’écuyer Wathequin d’ALLEDEZ.
Commissaires de "montre" (ceux qui passaient la revue) : Jehan Popham et Guy Bouteillier.

Voici cette troupe :

  • Wathequin d’ALLEDEZ, écuyer, chef de montre
  • Robin BOURDON, écuyer
  • Guillaume MARESCHAL, archer
  • Thomas DENTHON, archer
  • Jehan PAGE, archer
  • Jehan PALLEMER, archer
  • Simon CROP, archer.

Service de 15 jours "en ladicte armée et conduict des vivres".
Quittance à Vernon le 6 avril 1429 pour 27 livres 5 sols 10 deniers tournois.

2- Bailliage de Gisors :

30 hommes partent pour Vernon. Mêmes commissaires.
Voici les noms d’une partie de cette troupe :

  • Edouard ROUSSEL, écuyer, chef de montre
  • Yvon de GARANCHIERES, écuyer, chef de montre
  • Jehan MORE, écuyer
  • Lorin de la BIGONNE, écuyer
  • Jehan CHAMBRE, écuyer
  • Guillaume SOUYNGNE, écuyer
  • Regnault MELLIER, écuyer
  • Yvonnet de SABLONNIERE, écuyer
  • Pierres le SAIGNEUR, écuyer
  • Thomas COMPERE, écuyer
  • Perceval de GAILLARBON, écuyer
  • Louys de DOMESNIL, écuyer
  • Pier(re) du MESNIL, écuyer, à gages de demi-lance
  • Colin de CLERI, écuyer, à gages de demi-lance
  • Guillemet POTART, écuyer, à gages de demi-lance.
    (suivent 15 hommes à gages d’archer).

Service de 15 jours "en ladicte armée et conduict des vivres".
Quittance à Vernon le 6 avril pour 137 livres 6 sols 8 deniers tournois.

Edouard ROUSSEL : le 19 avril 1412 le roi Henry V d’Angleterre lui donne des biens confisqués au bailliage de Saint-Lô, à charge de payer un glaive d’hommage, au château de Vernon. Le 26 septembre 1419, ses biens du Vexin sont mis sous la sauvegarde du roi Henry V.

Yvon de GARANCHIERES : en 1399 il était chambellan du roi de France Charles VI. En 1422, un "Yvon de Garencières" est seigneur du Puiset et de Massy. Son père, chevalier, du même nom, servit dans les guerres d’Ecosse.

3- Vicomtés d’Argentan et de Domfront :

Ces deux vicomtés fournissent 15 hommes qui partent pour Vernon. Mêmes commissaires.

  • Jehan de CARREL, écuyer, chef de montre
  • Jehan GREVE, écuyer
  • Thomas OUARDE, écuyer
  • Jehan HEUDE, écuyer
  • Richart DUCERCEAU, écuyer
  • Jehan BRIDON, archer
  • Thomas CHATTOLK, archer
  • Jehan ALLY, archer
  • Jehan LUCAS, archer
  • Nicolas CHEROUDE, archer
  • Thomas CENEST, archer
  • Jehan SAULEY, archer
  • Thomas KRAY, archer
  • Richart QUELLE, archer
  • Robin MOULLEREY, archer.

Service de 15 jours "pour service au conduict des vivres".
Quittance à Vernon le 6 avril pour 61 livres 19 sols 6 deniers tournois.

Armes d'hast, combattant à pied.
Armes d’hast. www.cdc-chatelaudren-plouagat.com

4- Bailliage de Mantes :

Trois hommes partent pour Vernon, conduits par Robinet de FAUMICHON, dit "le bègue", écuyer. C’est un homme d’armes à cheval à gages entiers. Avec lui, un autre homme d’armes à demi-gages, et un autre à gages d’archer. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "en ladicte armée et conduict des vivres."
Quittance à Vernon le 6 avril pour 13 livres 11 sols 8 deniers tournois.

5- Vicomté de Pont-de-l’Arche :

Sept hommes partent pour Vernon, conduits par l’écuyer Pierre de POISSY. Lui et trois autres sont hommes d’armes à gages entiers. Avec eux : un homme d’armes à demi-gages et deux à gages d’archer. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres".
Quittance à Vernon le 6 avril pour 38 livres 5 sols 6 deniers tournois.

6- Vicomté de Pont-Audemer :

Sept hommes partent pour Vernon, conduits par le chevalier Guillaume du QUESNAY. Lui, cinq hommes d’armes, et un à demi-gages d’archer. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres."
Quittance signée "de luy" à Vernon pour 58 livres 1 sol 2 deniers tournois.

7- Vicomté d’Orbec :

Huit hommes partent pour Vernon, conduits par l’écuyer Guillaume de GONNYS. Lui et trois autres d’armes, deux autres à demi-gages, et deux autres encore à gages d’archer. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres."
Quittance "de luy" à Vernon, le 6 avril, pour 41 livres 17 sols 6 deniers tournois.

8- Vicomté de Vire :

Quatre hommes partent pour Vernon, conduits par l’écuyer Thomas de MONDREVILLE. Lui et un autre homme d’armes, chacun à demi-gages, et deux autres à gages d’archer. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres."
Quittance "de luy" à Vernon, le 6 avril, pour 12 livres 7 sols 11 deniers tournois.

Chevalier français
Chevalier français - Dominique Venner, in Histoire et tradition des Européens (30.000 d’identités) - Ed. du Rocher.

9- Vicomté de Montivilliers :

Trente cinq hommes partent pour Vernon, conduits par le chevalier Guillaume de HASTENTOT. Lui, vingt autres hommes d’armes, cinq autres à demi-gages, et neuf à gages d’archer. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres."
Quittance "de luy" à Vernon, le 6 avril, pour 201 livres 1 sol 8 deniers tournois.

10- Bailliage d’Evreux :

Sept hommes partent pour Vernon, conduits par l’écuyer Roger CLIFFORD. Lui et trois autres hommes d’armes, et trois autres à gages d’archer. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres."
Quittance "de luy" à Vernon, le 6 avril, pour 37 livres 1 sol 8 deniers tournois.

11- Bailliage de Cotentin, Vicomtés de Valognes, Carentan et Coutances :

Détachements tirés de ces trois vicomtés, pour "conduict des vivres nécessaires pour l’advitaillement d’icelui siège."
Cinquante trois hommes partent pour Vernon, conduits par Jehan d’OISSY et Jehan FORTESCU, tous deux chevaliers, et l’écuyer Jehan SAUVAGE.

Les deux chevaliers, un autre chevalier bachelier, l’écuyer, dix-huit hommes d’armes à cheval, dix autres "aux gaiges de demi-paie d’une lance à cheval", et vingt et un autres "prenans gaiges d’archiers." Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres."
Quittance "d’eulx" à Vernon, le 6 avril, pour 267 livres 3 sols 9 deniers tournois.

NB : l’écuyer Jehan SAUVAGE avait une troupe d’hommes, sans doute retenus jusque là par une autre endenture (contrat d’engagement), de sept hommes d’armes et dix archers, qui rejoignirent Paris où ils firent "montre" le 9 avril, retenus eux aussi pour 15 jours "au conduict des vivres", à compter de cette date. Lui-même semble partir sur Vernon avec la première troupe.

Avec les 17 hommes de celui-ci, le total de cette troupe est donc de : 53 + 17 = 70 combattants. On connaît les noms de quelques-uns de ces hommes :

Vicomté de "Valongnes" :

Lances à cheval :

  • messire Jehan DOISSY, chevalier, chef de montre
  • messire Jehan FORTESCU, chevalier, chef de montre
  • messire Guillaume du MOULLINS, chevalier
  • Jehan de CROUVILLE, écuyer
  • Jehan de SEMILLY, écuyer.

Demi-lances :

  • Robert de PERCY, écuyer
  • Jehan CONVIRE, écuyer
  • Guillaume CARBONNEL, écuyer
  • Robert CORBEL, écuyer

Vicomté de Carentan :

Lances :

  • Guillaume de GUERROS, écuyer
  • Emont OURSELAY, écuyer
  • Robert de MARY, écuyer
  • Guillaume d’ORGLANDES, écuyer
  • Jehan DANNEVILLE, écuyer.

Demi-lances :

  • messire Guillaume de THIEBOUVILLE, chevalier
  • messire Jehan CARBONNEL, chevalier
  • Jehan de la HAZARDIERE, écuyer
  • messire Guillaume aux ESPARELLES, chevalier.

Vicomté de "Coustances" :

Lances :

  • Guillaume de CAMBRENON, écuyer
  • Raoul de CAURONT, écuyer
  • Olivier des ISLES, écuyer
  • Noumnas HOMME, écuyer
  • Thomas BUNDE, écuyer
  • Willem NESSEFELD, écuyer
  • Robert de FREVILLE, écuyer
  • Jehan du HOMMEL, écuyer
  • messire Philippe de la HAYE, chevalier
  • Guillaume CLAMORGAEN, écuyer
  • Robin CRESPIN, écuyer.

Demi-lances :

  • Thomas de MAUPETIT, écuyer
  • Jehan de PIERREFAITE, écuyer

Arbalestriers :

  • Vanebin STEMAEN
  • Martin BOUCQ
  • Henri van HAUTHOUZE
  • Jehan MAUDUIT, paie d’archer
  • Jehan BLONDEL, paie d’archer.

(à rajouter : les autres archers).

12- Vicomté de Bayeux :

Trente hommes partent pour Vernon, conduits par le chevalier Raoul de PERCY et l’écuyer Jehan FERFIL. Eux deux, cinq hommes d’armes, sept autres à demi-gages, et 16 autres à gages d’archer.

Service de 15 jours "au conduict des vivres." Mêmes commissaires.
Quittance d’eux deux à Vernon, le 6 avril, pour 122 livres 12 sols 2 deniers tournois.

NB : en 1420, Jehan FERFIL était capitaine des château et ville de Vire. Il reçoit de Henry V, roi d’Angleterre, les terres de Hanemars, à la charge d’une hache de guerre, à Caen, à Noël. Son nom est écrit aussi : FRAILFELD, FAIREFELD.

De cette même vicomté de Bayeux part l’écuyer Henry DESQUAY. Il est seul. Service de 15 jours "au conduict des vivres, pour servir avec les aultres nobles." Mêmes commissaires. Quittance de lui, à Paris, le 12 avril, pour 7 livres 7 sols 11 deniers tournois.

13- Vicomté de Falaise :

Six hommes partent pour Vernon, conduits par l’écuyer et baron Jehan de COURCY. Lui, un autre homme d’armes et quatre archers. Mêmes commissaires.

Service de 15 jours "au conduict des vivres."
Cette troupe est prolongée de 11 jours, à compter du 19 avril 1429, et la quittance totale est faite à Vernon, par avance, le 6 avril, pour 24 livres 15 sols 10 deniers tournois.

14- Vicomté de Caen :

Quarante trois hommes partent pour Vernon, conduits par le chevalier Thomas du BOIS et l’écuyer Richart de CERCEAUX. Lui (T. du Bois), treize autres hommes d’armes, six autres à demi-gages et 23 à gages d’archer.

Service de 15 jours "au conduict des vivres". Mêmes commissaires.
Quittance à Vernon le 6 avril pour 195 livres 12 sols 6 deniers tournois.

15- Vicomté d’Auge :

Dix neuf hommes partent pour Vernon, conduits par l’écuyer Jehan le GILLART. Lui, quatre autres hommes d’armes, un autre à demi-gages, et treize autres à gages d’archer.

Service de 15 jours "au conduict des vivres". Mêmes commissaires.
Quittance de lui à Vernon le 6 avril pour 73 livres 3 sols 4 deniers tournois.

16- Vicomté de Caudebec :

Quarante trois hommes partent pour Vernon, conduits par le chevalier Jehan de CAUX. Lui, neuf hommes d’armes, quatre autres à demi-gages, et 29 à gages d’archer.

Service de 15 jours "au conduict des vivres." Mêmes commissaires.
Quittance de lui à Vernon le 6 avril pour 166 livres 5 sols tournois.

Un chevalier, un arbalétrier et un homme "à pié"
Un chevalier, un arbalétrier et un homme "à pié". Robert Fossier in Dictionnaire du Moyen-Age.

17- Vicomté d’Arques :

Trente quatre hommes partent pour Vernon, conduits par le chevalier Pierre de SAINT-MARC. Lui, neuf hommes d’armes, six autres à demi-gages, et 18 à gages d’archer.

Service de 15 jours "au conduict des vivres." Mêmes commissaires.
Ils seront prolongés de 11 jours, mais la quittance totale est faite à Vernon, par avance, le 6 avril, pour 146 livres 2 sols 11 deniers tournois.

NB : Pierre de SAINT-MARC, en février 1419, avait fait hommage au roi d’Angleterre pour des terres en Normandie.

18- Vicomté de Rouen :

Vingt deux hommes partent pour Vernon, conduits par le chevalier bachelier Jehan MAQUEREL. Lui, dix hommes d’armes, un autre à demi-gages, et 10 à gages d’archer.

Service de 15 jours "au conduict des vivres". Mêmes commissaires.
Quittance à Vernon le 6 avril pour 115 livres 1 sol tournois.

19- Troupe de Jehan SALVAIN, bailli de Rouen :

Huit hommes partent pour Vernon. Deux hommes d’armes et six archers.

Service de 15 jours "au conduict des vivres". Mêmes commissaires.
Quittance "de luy faicte", le 4 avril, pour 29 livres 15 sols 10 deniers tournois.

NB : il semble que Jehan SALVAIN ne part pas avec ce détachement. C’est lui qui signe la quittance, mais sans doute repartit-il pour Rouen.
Ces hommes, issus de sa retenue de bailli, sont payés le même jour que leur montre, et partent sans doute ce jour-là, le 4 avril. Peut-être s’agissait-il d’une sorte d’avant-garde.

Jehan SALVAIN ne participe sans doute pas au siège directement. Mais il avait deux troupes, représentant une centaine d’hommes, engagés pour le siège, conduites par deux de ses lieutenants.

Jehan SALVAIN sera le bailli de Rouen qui mènera Jehanne la Pucelle sur le bûcher en mai 1431.

Tous ces hommes se dirigèrent ensuite sur Paris, Corbeil ou Chartres, d’où ils partirent pour escortes les convois de vivres et de munitions, et sans doute de l’argent pour les soldes, à destination d’Orléans.

Une forte proportion de ces gens, enrôlés dans les troupes anglo-normandes, était composée de nobles de Normandie.

Il venaient d’un peu partout dans cette région, pour le rendez-vous du 4 avril 1429 à Vernon, certains de très loin, comme par exemple ceux du Cotentin.
La distance ne devait pas rebuter ces soldats, habitués aux longues chevauchées, munis de leurs armes et équipements.

Récapitulatif :

Chefs de montre :

  • chevaliers bacheliers : 2
  • chevaliers : 7
  • écuyers : 15
  • autres hommes d’armes : 168,
    soit 192 hommes d’armes, auxquels il faut rajouter 190 archers et arbalétriers, ce qui fait un total de 382 combattants. Il faut encore ajouter les "suivants" : pages, coutilliers....

Donc, proportion quasi égale d’hommes d’armes et d’hommes "de traict". Ce n’était pas habituellement la règle chez les Anglais, qui considéraient qu’une lance se composait d’un homme d’armes et de trois archers. Pour 192 hommes d’armes, il aurait dû y avoir normalement 576 archers.
Mais il ne faut pas oublier que ces détachements hétéroclites étaient avant tout destinés aux escortes des convois.

A souligner aussi qu’en fait il y avait beaucoup plus d’hommes. En effet, chaque homme d’armes, chevalier ou écuyer, avait avec lui deux autres hommes au moins, un page et un coutillier d’armes ou armurier. On peut donc considérer que ce sont en fait plus de 760 hommes qui sont "montrés" ce jour-là à Vernon.

Ref. :

  • Médiathèque Orléans - Bull. SAHO.
  • Recherches diverses.
  • Pour les illustrations et en savoir plus : theatrumbelli.hautetfort.com/
    et theatrumbelli.hautetfort.com/tag/chevalier

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2022 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP